AP-UpM/PA-UfM

 
Assembly of the Republic - Portugal   réunion axée sur les enjeux du changement climatique dans la région euro-méditerranéenne Meeting of the Committee Women's Rights in Euromed Countries, Maia (Porto) - 2014
  ACCUEIL                                              Français
  L'ASSEMBLÉE
  LA PRESIDENCE
  SOMMET DES PRESIDENTS
  BUREAU ET BUREAU ÉLARGI
  DÉLÉGATIONS
  COMMISSIONS ET GROUPES DE TRAVAIL
  RÈGLES ET PROCÉDURES
  PROCHAINES RÉUNIONS
  ACTUALITÉS, GALERIE PHOTO ET VIDÉO
  CONTACTS
  LINKS UTILES


Parliamentary Assembly Union for the Mediterranean 

    Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée
             Actualités

 

 

Le Maroc assure la présidence tournante de l'Assemblée parlementaire de l'UpM.

 


 
 


 
 

 "Le Maroc a pris mardi à Lisbonne le relais du Portugal à la présidence tournante de l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée (AP-UpM), pour un mandat d'une année

  La présidence tournante de l'AP-UpM a été confiée au Maroc à l'issue des travaux de la 11ème session plénière de cette assemblée tenue sous le thème "l'immigration, asile et droits humains de la région euro-méditerranéenne" et à laquelle prend part les parlementaires de plus de 40 pays membres de l'UpM.

 S'exprimant à cette occasion, le président la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, s'est félicité du succès qu'a connu la 11ème session plénière de l'AP-UpM, qui a offert l'occasion de développer le débat sur l'espace méditerranéen et sur les défis auxquels il est confronté.

 Il a également salué la mobilisation de tous les parlements de l'UpM qui ont répondu présent à cette session pour leur appui à l'action de l'Union qui devrait se poursuivre dans le même esprit et la même volonté au service de la stabilité et la paix dans notre région.

 M. Talbi Alami a également souligné que les grands défis auxquels fait face aujourd'hui la Méditerranée vont exiger davantage d'efforts de la part des gouvernements et des parlements méditerranéens mais aussi des institutions et des associations de la société civile ainsi que les penseurs et les chercheurs en vue d'établir une feuille de route civilisationnelle pour le bassin de la Méditerranée.

 Les questions de la paix et de la sécurité en Méditerranée sont parmi nos principales préoccupations, a-t-il affirmé, soulignant par la même que le développement durable reste la priorité des priorités face aux récentes tragédies humanitaires survenues en Méditerranée, cette dernière qui s'est transformé en un véritable cimetière flottante.

 "Nous devons assumer notre responsabilité collective à travers l'établissement d'une vision unifiée de notre groupement méditerranéen sur des bases sincères, effectives et réelles de solidarité, de coopération et d'échange de données et d'expertises", a-t-il conclu.

 Le Maroc a été également représenté à cette session par le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, et une délégation composée de membres des deux chambres du Parlement.

 Les présidents de la Chambre des représentants et de la Chambre des conseillers ont aussi pris part lundi au 2è Sommet des présidents des parlements de l'UpM.

 Le Sommet des présidents et la Session plénière de l'AP-UpM, qui se sont tenus à l'invitation de la Présidente du Parlement portugais et présidente en exercice de l'Assemblée parlementaire de l'UpM (AP-UpM), Maria da Assunçao Esteves, ont connu également la participation des présidents des parlements et parlementaires des pays membres de l'UpM.

 Créée lors d'un sommet tenu à Paris en juillet 2008, l'Union pour la Méditerranée a fini par absorber le partenariat euro-méditerranéen (dit aussi Euromed ou processus de Barcelone), qui existait depuis 1995 et conférait à la région un cadre de coopération multilatéral.

 L'AP-UpM, dont le Maroc fait partie, est l'organe parlementaire de l'Union et qui a pour rôle de fournir un cadre pour une coopération multilatérale entre les représentants élus de l'UE et ceux des pays partenaires du sud de la Méditerranée.

Elle vise aussi à impulser le développement du partenariat euro-méditerranéen, exercer un contrôle sur les actions et projets de ce partenariat et adopter des résolutions et recommandations, à l'intention des conférences ministérielles de l'UpM.

 (MAP-12/05/2015)